Skip to content

Accueil > TICE, multimédia et FLE > Easy French : une application créée par des professeurs de FLE

Easy French : une application créée par des professeurs de FLE

le vendredi 28 septembre 2012, par Antoine Boissier, Jérôme Rambert, Valérie Venier, Yann Jubier

Premier article d’une série sur le développement d’une application mobile pour l’apprentissage du français.

Des collègues de FLE se sont lancés dans l’aventure pédagogique. Dans cet article, ils souhaitent partager leur expérience.

Origine du projet : pourquoi se lancer dans un tel développement ?

Easy French naît de l’idée de Valérie Venier, professeur à l’Institut français de Milan, fan d’Apple en général et de l’iPhone en particulier. Le projet a ensuite été progressivement creusé avec un groupe milanais de praticiens des TICE (Yann Jubier, Antoine Boissier et Jérôme Rambert). En tant que professeurs de FLE, nous nous sommes naturellement posé la question : pourquoi ne pas créer nous-mêmes une application ? Pour cela, étions-nous prêts à investir du temps et de l’argent sur un tel projet, là où nous ne disposions d’aucune expérience ?
Convaincus d’une part que l’apprentissage d’une langue va désormais dépasser la salle de classe et va devenir toujours plus ubiquitaire, d’autre part que la méthodologie du FLE doit s’adapter aux outils technologiques modernes, nous avons voulu savoir quelle était l’offre existante, sur l’App Store comme sur l’Android Market. Nous avons constaté que les applications proposées restaient à la surface de l’enseignement/apprentissage tel que nous le concevons, avec un côté parfois trop gadget, et nous avons finalement décidé de tenter l’aventure et de mener ensemble ce projet, sur Apple plutôt que sur Android, car les utilisateurs d’Apple sont beaucoup plus familiers des applications. Il nous a fallu trouver un nom, contacter un développeur Apple, un graphiste et créer une entreprise (de droit italien). Le développement a duré environ 6 mois. Nous avons beaucoup collaboré en ligne grâce aux outils Google et nous nous sommes réunis assez régulièrement. L’application a été publiée en mai 2012.

Présentation de l’application

Cette application, presque exclusivement proposée en français, à l’exception de quelques consignes générales, s’adresse aux débutants et aux faux débutants. Easy French s’organise en cinq chapitres : 

  • « First Step »,
  • « Bonjour, ça va ? »,
  • « Où suis-je ? »,
  • « J’aime, je n’aime pas »,
  • « Mes activités ».
PNG - 40.4 ko

Chaque module comprend les quatre parties suivantes :

  1. vidéo/phonétique/compréhension orale,
  2. grammaire,
  3. lexique,
  4. compréhension écrite.
PNG - 29 ko

Chaque partie est autonome, accessible directement, mais s’inscrit dans une démarche de progression. Il est donc préférable pour un débutant de commencer par le premier niveau. La typologie des exercices se répartit en « Vrai/faux », QCM, phrases à compléter, association, remise en ordre. Chaque exercice de grammaire est accompagné d’une règle simple pour aider l’apprenant. Les compréhensions orales sont systématiquement proposées avec leur transcription. Les exercices de vocabulaire reprennent le lexique contenu dans les vidéos et permettent de le réutiliser en contexte. Les compréhensions écrites complètent les chapitres et permettent de travailler également cette compétence.

Quels choix pédagogiques ou comment adapter l’apprentissage d’une langue aux contraintes d’un terminal mobile ?

L’une des lignes directrices de notre travail était d’adapter l’enseignement du français aux technologies et aux outils les plus récents ainsi qu’aux nouvelles pratiques, aux nouveaux comportements des utilisateurs : nomadisation de l’enseignement, autonomisation de l’apprenant qui garde ou reprend un rôle central dans son apprentissage qu’il prend en main, au propre comme au figuré. Plus de lieu ni d’horaire fixe, des contenus qui s’adaptent à l’apprenant avec les mises à jour qui peuvent être « ciblées » : l’application va au-delà des formes traditionnelles de l’enseignement, en institution ou à distance. L’enseignement se personnalise non seulement au niveau des contenus, mais aussi des rythmes et des stratégies de chacun.

PNG - 14.3 ko

Nous sommes cependant conscients de ne pas avoir encore pleinement pris en compte le potentiel d’un terminal mobile notamment au niveau de la typologie des exercices. Il nous reste à mieux utiliser l’outil, notamment l’immédiateté et l’intuitivité. Ceci dit, nous avons souhaité mettre en avant les vidéos (conçues par notre équipe et réalisées par une étudiante vidéaste) et nous concentrer sur des exercices courts accompagnés d’une autocorrection immédiate. La navigation au sein même de l’application est simple et facilitante. Nous avons recherché un compromis entre offre quantitative et qualitative, 43 exercices et 17 vidéos garantissent un usage prolongé de l’application. En effet, « Easy French » peut être utilisé pendant plusieurs semaines, parallèlement à un cours en présentiel par exemple.

Gestion de l’App Store (choix tarifaire, gestion des retours, mises à jour de l’app)

L’application est en vente sur l’App Store depuis mai 2012 au prix de 0,79 euro. Nous avons souhaité la rendre payante puisque nous avons investi de l’argent et du temps tout en maintenant un prix d’accès somme toute raisonnable. Certains commentaires positifs ont été publiés et les retours semblent plutôt bons, ce qui nous encourage à apporter à l’avenir des mises à jour pour offrir plus de contenus. Nous souhaitons par exemple proposer plus de vidéos afin de faciliter la compréhension immédiate, ou encore mieux sensibiliser à la phonétique. Mais notre réflexion est encore ouverte, et nous cherchons à nous tenir informés des dernières évolutions et à partager notre parcours.

Conclusions

Il s’agit avant tout pour nous d’une expérience enrichissante sur le plan humain, technique et pédagogique. Nous l’avons fait. Disons-le franchement, pour l’instant, nous sommes encore loin de rentrer financièrement dans nos frais, mais le produit est en vente seulement depuis quelques mois. À l’heure actuelle, nous sommes en phase de réflexion, car nous souhaitons proposer des développements ultérieurs pour la version 2.0. L’étape suivante consisterait aussi à diffuser cette nouvelle expertise et cette expérience acquise en collaboration avec des acteurs du FLE afin de créer des applications sur mesure. Il est en effet possible d’imaginer qu’un centre de langue ou Institut développe un tel outil offrant des tests de niveau, des formulaires d’inscription en ligne, ou bien pour de nouveaux inscrits de niveau A2 par exemple, quelques vidéos pour réviser la compréhension orale, un lexique adapté au quotidien, une remise à jour grammaticale, des liens vers des ressources en ligne... L’application est un produit ad hoc qui ne se substitue pas à ceux déjà existants, mais qui permet de multiplier, en innovant, les canaux d’information et de formation. Ceci dit, nous sommes conscients que beaucoup reste encore à imaginer quant à l’exploitation pédagogique de cet outil à fort potentiel.


3 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.